Soutenir la branche de la construction métallique et de la chaudronnerie, une urgence qui s’impose dans un marché national en plein essor

La FIMME a organisé le jeudi 21 décembre une rencontre réunissant les acteurs clés de la branche de construction métallique et la chaudronnerie CMC, dans le but de discuter en profondeur du plan d’action pour cette industrie dynamique. La session inaugurale a débuté par une présentation approfondie du plan d’action de la FIMME, mettant en avant les actions entreprises jusqu’à présent, notamment l’étude approfondie réalisée sur la branche CMC et l’événement des “Mardis des Branches,” spécifiquement dédié à la Construction métallique.

Le débat, engagé par la suite avec les représentants de la CMC, a mis en lumière trois axes majeurs d’amélioration. Tout d’abord, il a été souligné que le modèle actuel de travail au sein de l’écosystème (comprenant entreprises, clients et banques) est non seulement insoutenable, mais il détruit la valeur pour toutes les parties prenantes et met en danger les entreprises du secteur. Une révision s’avère essentielle, en se concentrant particulièrement sur les modes de financement et les types de contrats.

Deuxièmement, il a été unanimement reconnu que les entreprises de CMC doivent entreprendre une transformation profonde de leurs systèmes de management afin de s’adapter de manière efficace aux nouvelles exigences du marché, en perpétuelle évolution.

Enfin, le troisième axe d’amélioration met en avant l’importance cruciale de fédérer l’ensemble du secteur autour d’objectifs clairs. Cette démarche vise à offrir une visibilité accrue au secteur de la construction métallique et à favoriser une collaboration plus étroite entre les parties prenantes.

Il est essentiel de souligner que les potentialités de la branche de la CMC ne sont pas bien connues et ne sont pas exploitées au profit des grands objectifs nationaux, notamment la souveraineté nationale, la création de dizaines de milliers d’emplois, et le rayonnement industriel du royaume. Augmenter le taux d’intégration locale dans les projets industriels est également crucial. La relance du secteur et son développement ne nécessitent pas des investissements importants ; il s’agit plutôt d’une refonte du modèle de fonctionnement et de l’amélioration de la communication avec les parties prenantes.

En unissant nos forces et en abordant ces axes d’amélioration, nous aspirons à renforcer davantage le secteur de la construction métallique, le propulsant vers de nouveaux sommets d’excellence et de durabilité. 

Télécharger ici
Contact Info

La Fédération des Industries Métallurgiques, Mécaniques et Electromécaniques

Devenir un membre
Contact

© 2023 FIMME – Tous les droits sont réservés.